Sélectionner une page

Un article de blog requiert des lecteurs sinon le travail du rédacteur sera en vain. Alors pour optimiser la rédaction de contenu, il devra user différentes techniques basées sur le concept SEO pour attirer les internautes. Une fois attirés, les liseurs s’amasseront en nombre sur votre site. Cela permettrait de reclasser l’adresse sur les moteurs de recherche.

Travaillez le titre

Le titre est considéré comme l’élément déclencheur qui influence les internautes à en apprendre davantage. Il ne faut donc pas ignorer son importance. Il sera le premier élément que les lecteurs discerneront après avoir ordonné une recherche. En règle générale, il devra résumer les informations visibles dans le blog. Il sera court et percutant. À titre indicatif, le contenu sera résumé entre 6 et 7 mots. Lors du choix des lexiques à intégrer, il est conseillé de miser sur ceux qui provoquent l’émotion. Il peut être positif ou négatif. L’interpellation de l’internaute s’opère à travers des questions.

Si vous souhaitiez impliquer directement les liseurs, vous pouvez utiliser le « ’vous »’. Exemple, cela vous rendra dingue… vous enchaînez ensuite avec le mot-clé principal. À noter que l’usage du « ’vous »’ est rare. Pour donner envie de lire, il existe aussi d’autres formules qui exploiteraient les listes. Exemple, les hommes les plus fortunés du monde. Ce principe a tendance à allécher le lectorat.

Accrochez votre audience avec l’introduction

Après le titre, les lecteurs vont lire l’introduction pour comprendre les enjeux liés à la thématique. Ils lisent également la rubrique pour voir les solutions aux problèmes posés au H1. Il est alors judicieux de résumer les choses qu’ils vont y découvrir. Dans cette étape réside cependant une difficulté. En effet, l’écrivain veut tout de suite développer le sujet. Cette idée n’est pas complètement fausse, mais il sera nécessaire d’apporter quelques limites. En clair, il suffira de procurer une mise en bouche. Un expert vous guidera pas à pas sur la meilleure approche. Pour inciter à lire, évitez d’écrire plus de 5 lignes. La mise en place d’un chapeau est d’autant une alternative à ne pas sous-estimer pour un blog. Il aidera le destinataire à s’identifier dans l’article. Selon le cas, l’emploi d’une amorce d’accroche reste aussi une issue favorable. Exemple, le XXX a été créé en 1955. Afin de se faire remarquer sur les moteurs de recherche, vous devriez d’ores et déjà insérer un mot-clé.

Le corps de l’article

Dans le corps d’un article, vous répondrez aux sujets que vous avez soulevés. Il est néanmoins indispensable de créer un sous-titre attractif avant chaque paragraphe. Si vous aviez posé un titre sous forme d’interrogation, les lecteurs s’attendraient à ce que les sous-titres soient des répliques. Dans le cas contraire, vous accomplirez les démarches inverses. Sachez que les H2 marquent souvent un temps de pause pour les lecteurs. De plus, ils mettront en exergue vos arguments. Il est d’autant judicieux de sauter des lignes pour aérer le texte. Cette méthode servira pour maintenir la concentration de la personne en lisant le blog. Les champs sémantiques employés seront variés, et en rapport avec la thématique. En abordant le thème chaussure, vous pourriez citer les parties qui englobent l’accessoire comme le cuir, les semelles, crampons… En rédigeant, vous devriez pareillement reconnaître vos cibles. Enfin, il est quelquefois incontournable d’insérer au maximum deux maillages SEO. La technique est dite backlinking.

Les principes fondamentaux du SEO